alguazil


alguazil

alguazil nom masculin (espagnol alguacil, de l'arabe al-wāzir, ministre) Autrefois en Espagne, fonctionnaire subalterne de police.

⇒ALGUAZIL, subst. masc.
ADMIN. ESP. Fonctionnaire subalterne de justice ou de police :
1. DON SALLUSTE. — (...)
Regardez son manteau, s'il vous plaît.
Vous trouverez Salluste écrit sous le collet.
C'est un manteau qu'il vient de me voler.
Les alguazils arrachent le manteau, l'alcade l'examine.
V. HUGO, Ruy Blas, 1838, IV, 8, p. 441.
2. — Ah ça, lui dit-il, d'où sors-tu et où t'étais-tu donc caché? — Je vais le dire à votre excellence, répondit Zampa, si toutefois elle veut me faire le serment de ne pas me livrer. — Oh! certes, répondit Don José, je ne suis pas alguazil, et les choses de la justice ne me regardent pas. Si personne autre que moi ne te restitue au bourreau, tu vivras cent années.
P.-A. PONSON DU TERRAIL, Rocambole, t. 4, Les Exploits de Rocambole, 1859, pp. 193-194.
P. ext. et empl. ironiquement. Tout agent de la Justice ou de la police chargé de procéder à des arrestations ou d'effectuer des surveillances :
3. Le sieur Boucher d'Argis, (...), s'assura de soixante grenadiers et chasseurs, qui jurèrent de m'avoir mort ou vif, mit à leur tête un huissier et des alguazils de robe courte, et les envoya fondre sur mon asile au milieu de la nuit.
MARAT, Les Pamphlets, Appel à la Nation, 1790, p. 140.
Rem. 1. Se dit p. compar. ,,Il a une vraie figure d'alguazil. On le prendrait pour un alguazil.`` (Lar. 19e). 2. Ce dict. le mentionne en outre comme nom d'une espèce d'araignée :
4. Par allusion au sens ironique d'alguazil, on a donné ce nom à une espèce d'araignée particulièrement habile à saisir les mouches : c'est celle qui est de couleur cendrée, et qui a le dos marqué de cinq taches noires.
LA CHÂTRE t. 1 1865.
Prononc. :[algwazil]. Pour la prononc. du groupe [gu] suivi d'une voyelle par [gw] dans certains mots d'orig. étrangère comme alguazil, cf. KAMM. 1964, p. 75, § 2 (cf. aussi aiguade).
Étymol. ET HIST. — 1555 fr. des anc. Pays-Bas alguacil « agent de police » (Cart. cons. Espagne, I, p. 324 ds HERB. 1961, pp. 51-52 : Michel Nebro, alguacil et sergeant du Serenissime Roy Dangleterre, Prince Dhispaigne); 1556 id. forme alguazille (Ordonn. Ph. II, p. 129, ibid., p. 52 : et, en cas que iceluy alcalde et prévost ou leurs alguazilles et sergans prinssent aucun autre non estant espaignol ou courtisan); 1581 fr. alguazille « huissier, officier de justice » (C. GUICHARD, Des Funérailles, 553 ds DELBOULLE, Matériaux inédits, Bibl. Sorbonne ds QUEM. t. 1 1959 : Les alguazilles et greffiers); 1690 alguazil « agent de police » (FUR. : Alguazil. C'est un mot Espagnol qui est connu depuis quelque temps en France pour signifier un Sergent ou Exempt... On a mis à ce criminel des Alguazils en queuë pour le prendre).
Empr. à l'esp. alguazil, -cil, d'abord « gouverneur d'une ville », attesté dep. 1075 (sous la forme aluacil; alguazil en 1115, d'apr. COR. t. 1 1954; le sens « officier subalterne de justice, agent de police » passé en fr. est attesté dep. 1256-63, ALFONSO EL SABIO, Opusc. leg., éd. Ac. Hist., t. 2, p. 255, d'apr. AL. 1958, s.v.), de l'ar. al « ministre », dér. de la racine w — z — r « supporter un poids » (voir BRUNOT t. 6, p. 1240; NYROP t. 1, p. 63; RUPP. 1915, p. 79; SCHMIDT 1914, p. 96; voir aussi argousin).
STAT. — Fréq. abs. litt. :41.
BBG. — BÉL. 1957. — BOISS.8. — SAINT-EDME t. 1 1824 (s.v. alguasil). — GOUG. Lang. pop. 1929, p. 56.

alguazil [algazil] n. m.
ÉTYM. 1581; alguacil, aux Pays-Bas, 1555; alguazille, XVIe; esp. alguacil, arabe (’)ǎl-wǎzīr, proprt « celui qui est chargé d'un fardeau, ou aide un autre à le porter », d'où « celui qui aide le prince à supporter le poids des affaires ». → Vizir.
1 Hist. Fonctionnaire subalterne de la police (agent de police) ou de la justice, en Espagne et dans les colonies espagnoles.
1 En sortant de chez le cardinal, il fut arrêté par un alguazil, et conduit à la tour de Ségovie, où il a été longtemps prisonnier.
A. R. Lesage, Gil Blas, VIII, 6.
2 (1690; alguazille « huissier », 1581). Vx. Littér. et par plais. Agent de justice ou de police. || Il est tombé dans les griffes des alguazils.
2 Je trouvai en arrivant des alguazils et un commissaire de police qui instrumentaient.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, III, VIII.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • alguazil — alguazíl s. m. (sil. gua ) [z pron. s], pl. alguazíli Trimis de siveco, 27.10.2004. Sursa: Dicţionar ortografic  ALGUAZÍL s.m. (Liv.) Agent de poliţie în Spania. [pron. gua zil. / < sp. alguacil]. Trimis de LauraGellner, 27.10.2004. Sursa …   Dicționar Român

  • Alguazil — Al gua*zil , n. [Sp. alguacil, fr. Ar. alwaz[=i]r the vizier. Cf. {Vizier}.] An inferior officer of justice in Spain; a warrant officer; a constable. Prescott. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • alguazil — ALGUAZIL. s. mas. (On prononce Algouazil. Le L final n est pas mouillé. ) Mot qui a passé de l Arabe dans l Espagnol, et qui se dit par plaisanterie en Francois, d un Exempt ou d un Archer. Il a été arrêté par desAlguazils …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • alguazil — s. m. [Antigo] O mesmo que aguazil …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Alguazil — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Un alguazil peut être : un officier municipal en Espagne : alguazil (officier) ; l un des protagonistes d’une corrida : Alguazil… …   Wikipédia en Français

  • alguazil — (al goua zil) s. m. 1°   Officier de police en Espagne. 2°   Par extension, tout agent de la justice ou de la police. •   On rira des erreurs des grands, On chansonnera leurs agents, Sans voir arriver l alguazil, BÉRANG. Ainsi soit il.. •   J… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ALGUAZIL — s. m. (On prononce Algouazil. ) Mot qui a passé de l arabe dans l espagnol, et qui se dit par plaisanterie ou par mépris, en français, Des gens que la police ou la justice charge de faire des arrestations. Il fut arrêté par des alguazils …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ALGUAZIL — n. m. Agent de police, en Espagne. Par extension et ironiquement, il se dit de Toute sorte d’agents de police. La police a mis tous ses alguazils à ses trousses …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Alguazil — Alguacil is a Spanish title often to be met in stories and plays, derived from the Arabic visir and the article al The alguacil among the early Spaniards was a judge, and sometimes the governor of a town or fortress. In later times he has… …   Wikipedia

  • alguazil — noun A judge or governor in Spain …   Wiktionary